Ricardo « Richard » Muñoz Ramírez (né à El Paso, Texas, 29 février 1960 et mort le 07 juin 2013) est un tueur en série américain ayant sévi à Los Angeles et San Francisco en 1985. Il a été condamné à la peine de mort pour avoir commis 11 viols et 13 meurtres.

Enfance

Issu d'une famille pauvre, Richard Ramirez est né dans le quartier Hispanique de El Paso, dans l'Etat du Texas. Son père était un immigré clandestin qui travaillait pour la société des chemins de fer et il était marié à Mercedes. Ensemble, ils eurent sept enfants en tout. Richard était le plus jeune, le petit dernier.

Richard a grandi dans une famille catholique et sa mère, Mercedes Ramirez, tenta d’élever ses enfants de son mieux et de les guider afin qu’ils suivent "le chemin du Seigneur". Elle y parvint avec tous sauf Richard. Les instituteurs de l’école primaire expliquèrent qu’il aurait pu être un bon élève s’il s’était intéressé aux études. Il redoubla plusieurs classes, passant plus de temps sur les jeux vidéos d’arcade qu’à l’école.

Dès son plus jeune age, le vol dans les magasins et les cambriolages n'étaient pas des activités inconnues de Richard Ramirez. A chaque fois, il fut condamné à des travaux d’intérêts généraux, mais fut finalement envoyé dans une maison de redressement.

Adolescent, ses principaux centres d'intérêts tournaient autour des arts martiaux, de la marijuana et du heavy metal. Selon un ami, il adorait Black Sabbath et Judas Priest. Peu à peu, il s’intéressa également aux sciences occultes. Intéressé par le satanisme, les histoires de magie noire, de démons et de dragons, sa mère l’envoya au catéchisme, espérant qu’il adopterait la manière de vivre d’un "bon chrétien". Au grand désespoir de sa mère, il apprit ses leçons à l’envers... Après le catéchisme, il allait à la bibliothèque pour lire des ouvrages sur Satan et les anges déchus : les personnages que son professeur critiquait pour louer Jésus et ses Apôtres.