En septembre 2010, le FBI a enquêté sur Scott Lee Kimball dans le cadre du meurtre et de la mutilation d'une femme trouvée à Westminster, Colorado, en octobre 2004, alors qu'il vivait dans la région sous surveillance. Au mois de décembre de la même année, Scott Lee Kimball a confessé à un cousin qu'il avait été soupçonné dans les meurtres de West Mesa au Nouveau-Mexique, tous commis au cours de la même période 2003-2005. Cependant, il a nié toute implication lorsqu'il fut questionné à ce sujet.