Suite à l'achat d'un livre sur le thème des tueurs en série paru aux éditions Camion Noir, j'ai entrepris au mois de  Mars 2010 de correspondre avec des tueurs en série.

Je n'avais jamais imaginé faire et vivre un jour cette expérience, j'ignorais même que c'était possible.

Je ne pensais pas qu'il était permis de correspondre avec des hommes condamnés à des peines d'emprisonnement à vie ou à la peine capitale pour des crimes jugés si abominables.

Au départ, ma démarche fut animée par de la curiosité puis, petit à petit, par un désir de comprendre ce phénomène, tant sur le plan psychologique que sur la dimension sociale qui l'accompagne. C'est l'aspect humain qui m'intéresse.

Je suis en quête de réponses sur les aspects insondables d'une des facettes les plus sombres et les plus complexes de l'âme humaine. C'est une démarche personnelle qui m'apporte beaucoup et je ne prétends pas encourager qui que ce soit à faire la même chose.

Je ne suis pas psychologue de profession, je ne suis pas un représentant de la loi et je ne prétends pas offrir une analyse ayant une quelconque valeur. Je fais juste part de mes ressentis et de mes réflexions quand j'en éprouve le besoin.