La seule matière à l’école dans laquelle Starkweather excellait était l’éducation physique, où il trouva un moyen d'évacuer sa colère grandissante envers ceux qui l'avaient maltraité. Starkweather utilisa ces nouvelles aptitudes physiques pour commencer à se venger de ceux qui l’avait maltraité, et bientôt, sa colère s’étendit de quiconque avait été cruel avec lui à quiconque ne lui plaisait pas. Starkweather passa rapidement de l’enfant le mieux élevé de la communauté à l’un des plus problématiques. Son ancien camarade d’école, Bob Von Busch, déclara plus tard :

« He could be the kindest person you've ever seen. He'd do anything for you if he liked you. He was a hell of a lot of fun to be around, too. Everything was just one big joke to him. But he had this other side. He could be mean as hell, cruel. If he saw some poor guy on the street who was bigger than he was, better looking, or better dressed, he'd try to take the poor bastard down to his size. » – Il pouvait être la personne la plus gentille que vous ayez jamais vue. Il pouvait faire n’importe quoi pour vous s’il vous aimait. On avait du plaisir à être avec lui. Tout était juste une grosse blague pour lui. Mais il avait cet autre côté. Il pouvait être méchant à mort, cruel. S’il voyait un pauvre homme dans la rue qui était plus grand que lui, avait meilleure allure, ou était mieux vêtu, il essayait de le ramener à son niveau.