J'ai d'abord commencé à pratiquer le dessin avant de me mettre à la peinture que je pratique sérieusement depuis 2002. Pour moi, la peinture est un art qui demande de la patience, de l'humilité et surtout du travail. J'ai mis du temps à trouver mon style et à rattraper le niveau que j'avais en dessin sur la toile. Le support et la matière employée diffèrent beaucoup du dessin au trait. J'affectionne les milieux undergrounds et la solitude. J'exerce la profession d'Aide Médico-psychologique, auprès d'un public polyhandicapé. C'est un métier qui a du sens pour moi et qui me permet de considérer le corps et la condition humaine sous un angle des plus singulier.

Je ne pense pas avoir de talent particulier, je suis juste un passionné qui a des choses à dire. Seuls les gens réceptifs peuvent, je pense, entendre ces choses. Comme un écho au plus profond d'eux-mêmes.

 

INSPIRATIONS

J'ai toujours un peu de mal à m'exprimer sur ce qui m'inspire. Ce sont ceux qui sont touchés par mes peintures et mes autres créations qui en parlent le mieux. Je crois que ce qui m'inspire, c'est l'homme, tout simplement. L'homme avec sa fragilité, sa force et toutes les contradictions que cela entraine. Je suis aussi un passionné d'anatomie humaine, le corps est une machine fascinante.

Je pense que mes toiles et mes autres créations renvoient à l'animalité qui sommeille en chacun de nous. Cette animalité que beaucoup de gens cherchent à masquer et que la société ne veut surtout pas voir surgir. La peinture est une sorte de réponse face à toutes mes questions existentielles et aux angoisses que peuvent générer la vie et la mort. Enfant, j'étais très curieux, je me posais plein de questions sur tout. La peinture, et l'art au sens plus large, me permettent encore de me poser toutes ces questions. L'art me permet de rester un grand enfant et d'exorciser les aspects tragiques de la vie humaine et sa finalité. Pour moi c'est du sérieux. Quand je peins, c'est avec passion et sincérité, deux choses à mon sens fondamentales et qui ont tendances à disparaître dans le monde où nous vivons.